Articles récents


L'Ornithogale des Pyrénées 


Ornithogalum pyrenaicum ou Loncomelos pyrenaicus


Cette dite asperge m'avait un peu surprise lorsqu'elle me fut présentée par des amies cueilleuses de la région Champagne Ardenne. 
Je connaissais l'asperge sauvage, celle qui lorsqu'elle grandit sa tige se transforme en feuillage vaporeux et aussi pique les doigts. L'asparagus. 
Cette asperge-ci pousse dans le Sud et même traverse la Méditerranée.
C'était le régal du retour de promenade dominical.
Pointes coupées de sa tige et allé se mélanger dans des œufs battus et se transformer en plat du soir. L'omelette de la cueillette ! Enfant je pouvais dire "j'ai participé", j'ai aussi cueillit avec joie.
L'apprentissage prend des airs de récréation - Apprenti-sage en re-création.

 A suivre...
 L'aspergette dont je vais vous parler ce jour n'est pas vraiment une asperge, elle en est tout autant agréable à consommer.  

L'Ornithogale des Pyrénées  
 Ornithogalum pyrenaicum
 
Autres noms : Asperge des bois, Aspergette.
Famille des Liliacées - plante vivace    

Description : C'est une plante bulbeuse, aux feuilles linéaires qui disparaissent pratiquement à la floraison en laissant une hampe florale d'assez grande taille (30 à 60 cm) au sommet une cinquantaine de boutons floraux  organisés en épi.
 Au fur et à mesure de l'éclosion, qui commence par la base, chaque fleur en s'épanouissant développe un pétiole qui fait évoluer cet épi en grappe.  

Cuisine : Les jeunes pousses sont comestibles  et peuvent être consommées  en légumes.  Le goût est différent de celui de l’asperge sauvage - Asparagus acutifolius -
Cette jeune pousse qu'est l'aspergette se cuit. Elle sera donc plongée dans de l'eau bouillante et légèrement salée. Cuisson : compter 110 mn à feu doux. Vous pouvez opter pour la cuisson à la vapeur.  Servie avec vinaigrette ou en légumes à votre convenance.
Pour ma part cette pousse si jolie accompagne des plats
de viande, poisson et cake végétarien juste en décoration gustative. 

Protection de la plante sauvage :
L'aspergette des bois est localement protégée, l'espèce étant réglementée dans la liste des espèces végétales sauvages pouvant faire l'objet d'une réglementation préfectorale permanente ou temporaire. 
RENSEIGNEZ-VOUS   avant de cueillir.   

*

Pour mieux comprendre et comparer. 
Asperge sauvage - Asparagus acutifolius


0

Alliaire officinal 

 Alliaria petiolata 

 

Famille des Brassicacées 

Autres noms :  herbe à ail, moutarde aillée, Herbe aux aulx, julienne et ail-sans-ail. 

Elle se développe en 2 ans. Plante hermaphrodite.
Annuelle, sa période mars/avril  peut aller jusqu'en juin en cette fin de production ne cueillir que les feuilles du haut, les fleurs et graines.  Hauteur de 20 à 80 cm.

Les feuilles sont cordiformes, dentées, à odeur d'ail lorsqu'elles sont froissées, les fleurs sont blanches et en forme de croix. Les fruits sont des  siliques érigées. Intéressant cette odeur d'ail ne persiste pas en bouche après dégustation... donc au revoir à l'haleine de cheval 😁

Ses vertus : Elle est diurétique. excellente contre les rhumatismes, l’asthme, riche en vitamine C comme la majorité des plantes sauvages, et donc stimulante.
En cataplasme avec des plantes fraîches, elle a des vertus antiseptiques et des bonnes odeurs…
 

Cuisine : 
L'alliaire cuit perd son parfum et son goût, il sera donc utilisé cru.
Son goût : légèrement amer et le petit piquant de l'ail.

Feuilles hachées sur crudités, légumes cuits.   En Pesto ou purée de feuilles à l'huile pour tartine, assaisonnement des pâtes, riz, salade etc.                               

Les graines en assaisonnement.   


0

La primevère officinale primula veris L

Famille : primulacées 

Autres noms : coucou, fleur de coucou, primerolle, printanière, primevère jaune, fleur de printemps, herbe de saint Paul, coqueluchon, ...

Nous la connaissons tous, elle fait partie de nos premiers bouquet d'enfant.
De là à la manger, nous n'y avons pas pensé de suite. Ses couleurs font de très  jolies salades. 

 

Description : Plante vivace de 10 à 30 cm, feuilles toutes en rosette basale, ovales, corolle petite de 6 à 15 mm de diamètre, à 5 pétales soudés en tube à la base et resserrés en cornet, jaune vif, pourvus de 5 taches orangées à la gorge, odorante, disposées en ombelles penchées d'un côté. Floraison d'avril à mai. 

 

Primevère acaule

 

Confusion possible : la primevère acaule P.acaulis (sans tige) ou primevère des jardins, forme de touffes de fleurs solitaires, plus grandes. elle est également comestible. 

  Utilisations culinaires : Les jeunes feuilles et les fleurs sont comestibles crues en salade. On peut aussi les faire cuire. Elles contiennent des sels minéraux et de la vitamine C

Vertus : Les fleurs et surtout les stolons sont utilisés. la primevère officinale a des vertus pectorales, elle agit contre les spasmes, les ecchymoses et calme la douleur.
 

0

L'égopode podagraire ou herbe aux goutteux 
Aegopode podagraria   - Famille des Apiacées -ombellifères 

Jeunes pousses  de février de l'égopode podagraire


Autres noms : Herbes aux goutteux, petite angélique, herbe de saint Gérard, herbe au bouc, pied-de-chèvre, pied-de-bouc, pied d'aigle, fausse angélique, boucage à feuille d'angélique.
De la même famille que l'angélique cette plante est un excellent légume sauvage de saveur fine et légèrement anisé.
Elle recherche les endroits ombragés de vos jardins, elle aime les sous-bois et c'est en sous-bois que je l'ai rencontré la première fois.


Ma rencontre fut brève et utilisation courte pour être reprise des années après. ... car ayant aimé, j'en ai trop mangé et mes intestins n'ont pas aimés - rire - Quand je vous écris que "les plantes sauvages se dégustent mais ne se consomment pas", je vous parle de mon expérience.  
On ne peut être insolent avec la Nature, elle est comme nous tous faite d'ombre et de lumière - clin d’œil ;)
Pesto d'égopode






On ne peut pas se tromper lorsqu'on la voit.
Jamais seule mais toujours en colonie, elle envahit inexorablement l'espace grâce à ses rhizomes traçants.

Ses toutes jeunes feuilles, vert clair et brillantes, sont ajoutées aux salades ou transformé en pesto. 



Plus tard les feuilles d'un vert sombre feront un très bon légume cuit. - Flan, tarte, potage.

Ses vertus : L'égopode est riche en protides, provitamine A et en Vitamine C.
Cette plante est stimulante, aromatique, vulnéraire et jadis préconisée contre la goutte.
En matière minérale surtout le calcium et le fer .
Les jeunes feuille contiennent le carotène et la vitamine C en abondance(70 mg env. par 100 g de feuilles  trouve t-on écrit chez GRÜND - les plantes sauvages comestibles.
 On dit d'elle que c
es propriétés thérapeutiques sont vulnéraires et anti rhumatismaux, diurétiques, anti-inflammatoires et sédatifs.

Description : Plante vivace de 30 à 80 cm, à rhizome. Feuilles inférieures jusqu'à 30 cm, deux fois divisées en folioles large de 3 à 4 cm. Tige creuse, striée, peu ramifiée. Ombelles de 12 à 20 rayons grêles presque égaux entre eux.Les fleurs blanches ou rosées présentent  des pétales obcordés. 
La floraison a généralement lieu de mai à juillet, mais peut se prolonger plus tard. 





Autres utilisations :  On utilise l'égopode en horticulture pour son feuillage décoratif, en particulier une forme panachée de blanc. Ses tiges sous-terraines qui se développent très vite en font un excellent couvre-sol, mais une fois installé, plus moyen de s'en défaire. 



 Lire le livre de Anne Richard et Pierre Vaillant "Cuisiner les plantes sauvages"
En limite de champ, en bordure de bois, l'égopode s'étend. 





0

Les herbes se cueillent toute l'année
et les jeunes pousses se cueillent quand ?


Quand commence les cueillettes des herbes ?
Voici une question pour celle et celui qui commence son apprentissage à la cueillette, car nous pourrions dire que la nature nous offre toute l'année des plantes à cueillir dans bien des régions de France. 
Nous sommes en hiver 2017/2018 au mois de  janvier, au Nord Est du continent - et nous trouvons encore des herbes pour agrémenter :

-
une omelette (pissenlit, ail sauvage, berce, rumex, primevère et pâquerette,etc.) 

Pour identifier facilement la cardamine.
sa taille varie selon la saison, la région et sa terre riche ou pas.




- une salade, (à manger cru : le mouron blanc ou stellaire, la cardamine hérissée au goût de cresson, la lampsane, menthe suave, feuilles de pissenlit en prenant le soin de couper les feuilles au cœur de la rosette pour éviter l'amertume de la saison, les jeunes feuilles de primevères, bourse à pasteur et de la violette, toutes les feuilles des laiterons et laitues sauvages ... toujours le cœur de la plante - car en cette saison beaucoup d'amertume dans les grandes feuilles extérieures.. )


- Un potage et pour parfumer et accompagner une viande ou poisson (la berce spondyle, encore un peu d'ortie urticante - et là c'est réellement le ressenti de sa piqûre - les pousses de coquelicots, pissenlit, laiteron, laitue, lampsane, lierre terrestre, menthe suave, etc.) 
Faites des jus même en cette saison :  
Avec toutes plantes citées sur cette page les plants ne sont pas toujours au mieux de leur forme et pourtant ils restent nourrissant.

Vous avez une centrifugeuse, un extracteur de jus ?   Mélanger des légumes racines (panais, carottes, navets, céleri-rave, betterave rouge etc.) ajouter  des feuilles d'épinards ou de laitue du commerce puis des orties qui sont un peu coriace à cette époque, des tiges et feuilles de lierre terrestre, du pissenlit, les laitues sauvages, menthe suave, égopode et faites votre jus tonifiant et nettoyant.



Selon les régions les premières cueillettes de jeunes pousses se font à partir du début du mois de mars, jusqu'en avril/mai.

Cardamine hérissée - léger goût de cresson -


Ce sont les jeunes pousses tendres et goûteuses fortes de toute cette puissance de la terre renaissante après le repos de l'hiver.  
Ces jeunes pousses seront parfaites pour le jeune cueilleur débutant.
Le goût doux et peu prononcé de ces sauvages va permettre une acceptation gustative et éducative en douceur.
Oui, n'oubliez pas que se sont des sauvages et si vos papilles gustatives sont déformées depuis des années ou voir même depuis votre naissance par une alimentation de produits cultivés en rendements intensifs vous aurez besoin d'un temps "d'apprivoisement". Si votre nourriture fut de produits récoltés dans le jardin familial, vous aurez bien moins de difficultés à vous habituer de ces goûts si proches d'aliments familiaux et ancestraux et à la fois si étonnants. 

Ficaire. Fleurs et jeunes feuilles




Violette

Gléchome ou lierre terrestre



0